Douleur sous une couronne dentaire : que faire ?

Vous ressentez une douleur sous une couronne dentaire ? Selon s’il s’agit d’une dent dévitalisée ou vivante, la solution sera différente. Pour vous éviter des nuits d’insomnie, découvrez les causes et le traitement d’une douleur sous une couronne dentaire.

Les douleurs sous une couronne dentaire

Les douleurs sous une couronne peuvent concerner une dent dévitalisée comme une dent vivante. Toutefois, la majorité des couronnes se pose sur une dent dévitalisée.

Les couronnes sur les dents dévitalisées

La dévitalisation d’une dent constitue toujours un risque de problèmes dentaires. Une dent dévitalisée est une dent sans nerf : le dentiste prélève le nerf, et comble le vide de la dent par de la gutta condensée jusqu’à l’extrémité de la racine. Par conséquent, la dent dévitalisée est plus fragile. On pose des couronnes sur les dents dévitalisées pour les protéger des agressions extérieures et ainsi, préserver la dent du patient.

Lors de la dévitalisation de la dent, en cas d’obturation canalaire incomplète, il risque de se développer une infection latente sous la dent. Une lésion kystique peut même apparaitre dans l’os entourant la racine au niveau de l’extrémité ou le long de celle-ci.

Cette infection peut se révéler plusieurs mois ou années après la dévitalisation. Le patient ressent alors une douleur lors de la mastication, de la pression, ou en serrant les dents. Le patient peut ressentir que sa dent est plus haute que les autres : cela s’explique par l’inflammation, qui augmente le volume des tissus qui entourent  la dent.

Les couronnes sur les dents vivantes

On peut expliquer une douleur sous une dent vivante par un ciment dentaire non approprié.

Une dent vivante peut être sensible, voire douloureuse en raison d’un des composants chimiques du ciment permettant de fixer la couronne sur la dent.

Si aucun traitement n’est réalisé à e stade la complication peut être la mortification de la dent et donc son infection.

Ainsi, la douleur ne provient pas de la couronne, mais de la dent encore vivante.

Lors de la pause de la couronne, la dent vivante réagit aux traitements effectués sur celle-ci. Les douleurs se font ressentir à la mastication, au chaud ou au froid. Habituellement, les douleurs s’estompent quelques semaines ou quelques mois après la pause de la couronne. Mais si les douleurs persistent, la dent doit être dévitalisée.

Que faire en cas de douleur sous une couronne dentaire ?

Pour soulager une douleur sur une dent dévitalisée, des anti-inflammatoires et antalgiques peuvent être prescrits pour calmer la douleur. Consultez votre dentiste. Ainsi, il pourra vérifier l’état des racines de la dent. A la radio, si le dentiste détecte un granulome, une racine incomplètement traitée, il pourra reprendre le traitement des canaux pour parfaire la dévitalisation. Quelques semaines après le traitement, si la deuxième dévitalisation est parfaitement réalisée, la douleur à la pression disparaît.

Si au contraire la douleur persiste et que votre joue est gonflée, il s’agit sans doute d’un abcès. Une prescription d’antibiotique peut combattre l’infection et soulager la douleur. En cas d’échec du traitement, une extraction de la dent s’imposera.

Dans le cas d’une couronne posée sur une dent vivante, la dévitalisation est envisagée pour insensibiliser la dent et soulager les douleurs. Quoiqu’il en soit, consultez votre spécialiste dentaire qui saura déterminer le traitement approprié pour votre situation.

Enfin, sachez que l’extraction d’une dent est la dernière solution pour soulager la douleur. De nombreuses solutions sont possibles et envisageables avant l’extraction. Si votre dentiste vous prescrit une extraction en premier lieu, n’hésitez pas à demander un autre avis.

Avatar

Dr Sultan

Le Dr Sultan est chirurgien-dentiste et stomatologue. Il exerce au sein de son cabinet dentaire à la Défense. Diplômé de l’université en implantologie et de l’institut de stomatologie et de chirurgie maxillo-faciale de Paris, il est également membre de l’association française d’implantologie, et membre de la société française de dentisterie esthétique.