Zoom sur les différents kystes dentaires et leurs traitements

Un kyste peut se développer n’importe où dans votre corps, y compris dans votre bouche.

De quoi s’agit-il ? On désigne sous ce terme, qui vient du grec « kustis » que l’on traduit par « vessie », une cavité bénigne, dans laquelle se loge une substance qui peut être semblable à l’air, semi-liquide ou liquide. Elle se loge à l’extrémité de la racine de la dent, au niveau de l’os de la mâchoire, et peut croître en silence et s’étendre dans les parties molles sous la gencive.

Ne pensez pas que cette pathologie est peu commune. Au contraire, elle est très courante et se soigne facilement, à condition d’être détectée à temps.

Comment repérer un kyste dentaire ? Quelles sont ses diverses formes ? De quelle façon le traiter ? Réponses avec Le Dr Sultan, chirurgien-dentiste à la Défense.

Comment reconnaître un kyste ?

Le kyste peut se révéler par différents signes et symptômes :

  • Une douleur dentaire à la pression
  • La présence d’un abcès dentaire
  • L’apparition de fistules : petit trou dans la gencive permettant au kyste de communiquer avec l’extérieur, en laissant sourdre un liquide inflammatoire voire purulent soulageant ainsi le patient
  • Une mobilité dentaire
  • des déplacements de dents
  • une mobilité anormale
  • des saignements au niveau de vos gencives
  • des douleurs osseuses dans la mâchoire

Devant tous ces signes il est recommandé d’allez en consultation chez un dentiste pour procéder à une radiographie dentaire panoramique ou alvéolaire, qui mettra en évidence le kyste et la dent causale, permettant de mettre en place le traitement adéquat.

Le kyste d’origine dentaire peut également être découvert fortuitement lors d’un bilan dentaire.

A noter, si le kyste affiche une taille de moins de 5 mm, on parlera alors de granulome.

Les différents kystes dentaires

Il existe plusieurs formes de kystes :

Le kyste inflammatoire : celui-ci peut se former sur des débris d’ostéogénèse (le processus qui permet au tissu osseux de se développer). Dans ce cas les restes des tissus en formation vont s’accumuler et sous l’effet d’une inflammation dentaire ou parodontale provoquer l’apparition ce kyste

Le kyste dentigère : se forme autour de la dent quand elle est encore incluse

Le kyste d’éruption : celui-ci va grossir autour de la couronne de votre dent au moment de son éruption

Le kyste parodontal : est lié au déchaussement de la dent

Le kyste odontogénique inflammatoire est la forme la plus importante de kyste dentaire. Ce kyste peut peut être du à une dent mortifiée par l’atteinte de la pulpe dentaire (carie profonde), une dévitalisation mal réalisée, une fracture dentaire.

Les traitements

Dentiste et son patient
La radiographie permet de définir le volume du kyste

Si le kyste n’est pas trop volumineux, la dévitalisation de la dent ou la reprise d’une dévitalisation mal conduite peut faire régresser le kyste sous quelques mois.

Si le kyste est plus important, le traitement de la racine de la dent pourra être complétée par un traitement chirurgical, appelé énucléation, qui aura au préalable nécessité un scanner dentaire permettant d’identifier le volume du kyste.

Ce traitement chirurgical se fera le plus souvent sous anesthésie locale.

Dans certains cas de kystes très volumineux ayant entrainé une perte osseuse importante au niveau de la dent, il faudra pratiquer l’extraction de la dent causale.

Des soins post-opératoires sont également indispensables. Il s’agit d’un traitement antibiotique à suivre durant quelques jours et de bains de bouche. Tous sont recommandés pour éviter une infection et faciliter la cicatrisation. Des anti-douleurs sont souvent ajoutés pour rendre plus faciles les jours qui suivent l’intervention.

Dans tous les cas, s’il n’est pas traité le kyste ne cesse jamais de grossir.

Est-il possible de prévenir l’apparition d’un kyste dentaire ?

Pour prévenir l’apparition d’un kyste dentaire, procédez à un bilan dentaire bi-annuel.

En présence d’une grosse obturation dentaire, ou en présence d’obturation par composite (obturation blanche qui peut si elle n’est pas bien isolée de la pulpe dentaire, être toxique pour celle-ci et entraîner sa mortification), faites surveiller la vitalité dentaire par votre dentiste.

Attention également en cas de traitement des canaux dentaires mal réalisé : celui-ci est susceptible d’entrainer une infection.

Prendre rendez-vous chez le dentiste une fois par an pour effectuer un bilan complet permet d’éviter d’être surpris par la survenue d’un kyste. Le Dr Sultan, dentiste stomatologue à la Défense, est spécialisé dans ce type de traitement.

Avatar

Dr Sultan

Le Dr Sultan est chirurgien-dentiste et stomatologue. Il exerce au sein de son cabinet dentaire à la Défense. Diplômé de l’université en implantologie et de l’institut de stomatologie et de chirurgie maxillo-faciale de Paris, il est également membre de l’association française d’implantologie, et membre de la société française de dentisterie esthétique.